fbpx
SEMRUSH : L’outil SEO idéal pour votre référencement Google

SEMRUSH : L’outil SEO idéal pour votre référencement Google

Pour obtenir un bon positionnement dans Google, il vous faut un outil SEO performant. Parce qu’en utilisant un outil spécialisé, vous aurez accès aux informations cruciales pour faire grimper votre site dans Google. Découvrez SEMRUSH, l’un des meilleurs outils SEO du marché.

Aujourd’hui, je vais vous parler de SEMrush. On est loin du simple outil pour trouver des mots clefs car Semrush est un coffre à outils, une véritable malette remplie de gadgets efficaces dignes du James bond de SEO.

Cet outil vous permet de faire énormément de choses et d’analyses par rapport à votre site et au positionnement de votre site et de vos concurrents sur Internet.

Avec Semrush Vous pouvez savoir quels sont les meilleurs mots clés sur lesquels vous positionner. Vous pouvez suivre l’évolution de vos positions dans Google. Et vous pouvez savoir quel trafic reçoivent vos concurrents.

Si vous avez accès à toutes ces informations, vous saurez comment faire grimper votre site dans les résultats de Google.

Essayez Semrush gratuitement pendant 7 jours

[Semrush] - L’outil SEO idéal pour votre référencement Google
Lire cette vidéo sur YouTube.

Le tableau de bord de Semrush

Regardez la démo complète dans la vidéo

La toute première chose à faire, c’est de vous connecter à Semrush et de choisir votre langue.

Moi, j’ai choisi français pour comprendre un petit peu mieux ce qui se passe. Il y a certaines choses qui restent en anglais malgré tout dans la page, mais globalement tout est traduit. Ce qui est plutôt confortable.

Sur la page du tableau de bord, nous avons la possibilité d’indiquer un nom de domaine pour suivre ses performances de A à Z.

Mais, d’une façon un peu plus complète, on peut créer un premier projet via l’onglet « Projet ».

Vous ajoutez un nom de domaine, c’est un blog que j’ai créé il y a quelques années et qui parle d’animation « Stop Motion ».

C’est pour vous montrer à titre d’exemple comment on peut analyser un domaine.

Donc, j’ai mis ce domaine dans la section projet. C’est devenu un projet. Et c’est ce qui va me permettre de faire un suivi extrêmement poussé de ce domaine et de ce site.

Une fois que votre premier projet est créé, vous cliquez dessus et vous avez tout un tas d’outils qui vous permet de monitorer, de suivre, d’analyser d’une façon très poussée le nom de domaine. C’est à dire, le site que vous avez indiqué.

Essayez Semrush gratuitement pendant 7 jours

Outil 1 -- L’audit du site

Regardez la démo complète dans la vidéo

Vous pouvez demander immédiatement à ce que Semrush fasse un audit de votre site internet pour voir comment il est positionné, quelle est sa santé, est-ce qu’il a des problèmes ou pas.

En quelques minutes, il vous donne un pourcentage de santé par rapport à votre site.

Vous pouvez ensuite cliquer sur cet onglet pour avoir un détail de l’analyse qui a été faite sur votre site.

Il y a toute une page dédiée avec différents onglets, uniquement sur l’analyse de l’audit qui était effectuée sur votre site internet.

Nous voyons que ce site, dont je ne m’occupe plus tellement depuis longtemps, a pas mal de problèmes :

Il y a 24 erreurs, 2449 avertissements et 28 avis.

Pour mieux comprendre, vous pouvez aller dans le détail et cliquer sur « Erreurs ».

Il y a 20 liens internes qui sont rompus. Il y a des liens cassés, des liens qui figurent dans les articles de ce blog. Mais, qui ne mènent nulle part parce que la page qu’il y avait à l’autre bout a été supprimée vraisemblablement.

Donc, je peux effectivement cliquer là-dessus et avoir exactement les liens qui sont rompus et les pages sur lesquelles ces liens se trouvent.

A gauche, c’est l’URL de la page, puis on a le lien qui ne fonctionne plus.

Par exemple, si je clique sur la petite flèche qui sort du carré, je vais pouvoir accéder à la page vers laquelle pointe mon lien et voir qu’effectivement c’est une erreur 404, page non trouvée.

Cela veut dire que cette page là n’existe plus tout simplement. Et donc, les liens cassés, il vaut mieux les réparer sur votre site internet.

C’est quand même mieux d’éviter à vos internautes d’arriver sur des erreurs 404, des pages avec des erreurs.

On vous indique exactement où il faut corriger ces liens qui n’existent plus.

Cela était une petite vision des erreurs.

Après, on a les pages explorées, les statistiques (le balisage, la profondeur d’exploration,etc.).

C’est peut être un peu technique. Mais cela vous donne quand même un aperçu des choses que vous pouvez éventuellement améliorer.

Comparer les explorations : cela vous donne un tableau qui vous permet de comparer d’une date à l’autre les problèmes qui ont été arrangés, les problèmes qui ont été corrigés et les éventuels nouveaux problèmes.

Tout cela vous donne un aperçu assez complet de cette analyse de votre site internet pour savoir s’il y a des problèmes et quels problèmes il faut corriger.

Essayez Semrush gratuitement pendant 7 jours

Outil 2- Suivi des positions des mots clefs

Regardez la démo complète dans la vidéo

Cet outil permet de mesurer le suivi des positions des mots clefs de mon site internet dans Google. C’est-à-dire, savoir comment mes pages sont positionnées dans Google.

Il s’agit d’un suivi. Ce qui veut dire qu’au jour le jour, vous allez pouvoir savoir comment votre site est positionné dans Google, s’il est entrain de monter ou pas.

Essayez Semrush gratuitement pendant 7 jours

Outil 3 – On page SEO checker

Regardez la démo complète dans la vidéo

Vous pouvez aussi avoir une analyse de votre site au niveau du SEO et savoir qu’est ce qui serait amélioré par rapport à votre site pour qu’il soit mieux positionné dans Google, mieux positionné dans les moteurs de recherche.

En effet, on peut configurer effectivement une analyse des pages de mon site.

Il faut définir le pays dans lequel se trouve mon site. Donc, c’est France. Puis, je clique sur « continuer », puis « recueillir les données ».

Il est entrain d’analyser les pages de mon site web pour voir un peu comment ça se passe au niveau de l’optimisation des pages pour le référencement.

Il y a d’autres outils comme « Social media tracker » pour voir comment le site est présent dans les réseaux sociaux, dans Facebook, Twitter, Instagram, YouTube, etc.

Il y a aussi l’outil « Backlink audit » qui permet d’analyser les backlinks. C’est-à-dire, les liens qui pointent vers votre site, les liens de sites externes.

L’analyse SEO est terminée et une petite synthèse m’est proposée. Elle m’indique les meilleures pages qui seraient à optimiser pour le référencement.

Il y a toutes les pages une par une qui sont présentées, le volume total de recherches correspondant aux mots clefs qui sont reliés à cette page là.

En l’occurrence, elle propose les principaux mots clefs analysés dans les pages. Et que l’on peut utiliser pour optimiser ces pages et profiter de cette grosse part d’audience qui correspond au nombre de recherches mensuelles dans Google.

Cela veut dire qu’en gros, si le mot clef « Shaun le mouton » a un volume de recherches assez conséquent dans Google, et comme j’ai créé un article sur « Shaun le mouton, le making off », je peux positionner la page sur des mots clefs qui vont me permettre de récolter un peu plus d’audience.

En l’occurrence, il me propose des idées d’optimisation de ma page web comme par exemple le fait d’utiliser les mots clefs ciblés dans la balise Body. C’est-à-dire, il faut que j’ajoute un peu plus de mes mots clefs principaux dans la balise body de ma page.

En fait, vous suivez les indications de Semrush sur toutes les optimisations que vous pourriez faire qu’il considère comme étant l’une des plus potentielles pages performantes sur Google.

Dans ce cas là, vous avez tout intérêt à les travailler le plus possible pour les faire monter dans les résultats de recherche en suivant les conseils de Semrush.

Des fois, c’est en anglais « Provide more relevant meta description », ça veut dire que dans la description de la page, dans la balise méta-description, il faudrait que je sois un petit peu plus pertinent pour cette page là sur « Shaun le mouton, le making off ».

Cela me permettrait d’améliorer mon positionnement dans les moteurs de recherche.

De la même façon « Provide more relevant titles » qui veut dire que mon titre principal n’est peut-être pas suffisamment pertinent par rapport aux mots clefs sur lesquels je me positionne.

semrush outil seo

Voilà la façon dont on peut procéder par rapport à cet outil d’analyse « on page SEO checker » et encore, c’est un seul des outils d’analyse que je vous ai présentés.

C’était uniquement sur une page « Shaun le mouton, le making off ». Mais, on peut optimiser les 10 premières en suivant les instructions qu’il vous indique et cela vous permettra d’augmenter fortement votre référencement.

Concernant l’outil d’optimisation permettant d’identifier des backlinks, c.à.d. les liens qui pointent vers votre site mais qui seraient de très mauvaise qualité, il vaut mieux les désavouer.

C’est-à-dire indiquer à Google que vous ne voulez pas que ces sites externes pointent vers votre site parce qu’ils risquent de pénaliser votre référencement sur les moteurs de recherche.

Vous cliquez donc sur « set up », puis « start backlink audit » : vous lancez l’audit et vous trouvez :

  • 60 à 100 : Ce domaine est toxique.
  • 45 à 59 : Ce domaine est potentiellement toxique.

Pour vous débarrasser de tous ces liens toxiques, utilisez le bouton « suppression » qui permet d’envoyer des demandes de suppression de backlink sur le propriétaire de domaine directement depuis l’onglet suppression.

Si on souhaite désavouer ce site, c.à.d., demander à Google d’ignorer les backlinks toxiques, alors on va déplacer les liens toxiques vers l’onglet des aveux.

Cela prépare un fichier unique avec tous les backlins à ignorer par Google.

Ensuite, il n y a plus qu’à les transférer vers « l’outil disavow de Google » qui permet de déclarer des liens à désavouer.

L’analyse de mon site internet donne qu’il y a 20 domaines référents, 0 domaines toxiques et 2 domaines potentiellement toxiques.

Pour vous, ça sera peut-être différent. Je clique sur « Accéder aux résultats » qui me donne le condensé de cette analyse.

Je vais demander le rapport détaillé des 2 domaines potentiellement toxiques.

Ce n’est pas absolument sûr, donc, c’est à vérifier.

Je clique sur le lien de la source. Cela m’envoie directement sur la page où figure un lien vers mon site internet. Et ça me permet de juger si c’est un site qui ne parait pas pertinent par rapport à ce backlink.

Ce qui montre la puissance de cet outil qui va détecter et indiquer que potentiellement certains backlins sont mauvais et pourraient nuire à votre référencement.

En résumé, il y a plein de choses sur lesquelles on peut jouer pour analyser votre site internet.

Vous pouvez regarder un peu plus en détails si vous le souhaitez. Et on va continuer d’explorer les fonctionnalités de Semrush vous permettant d’améliorer votre site et son positionnement dans Google.

En l’occurrence, c’est ce qu’on a commencé à faire en créant ce projet avec un site internet que semrush peut analyser et vous aider à optimiser.

Essayez Semrush gratuitement pendant 7 jours

Outil 4 -- Analyse ponctuelle d’un domaine

Regardez la démo complète dans la vidéo

Il y a énormément d’autres analyses qu’on peut faire, notamment demander l’analyse ponctuelle d’un domaine sans créer un projet spécifique.

Je pourrais choisir par exemple le même domaine et aller dans « Vue d’ensemble », puis « analyse de domaines ».

Je pourrais même mettre celui d’un concurrent pour analyser son domaine à lui. Et je clique sur « recherche ».

Il va faire une analyse à la volée de tout ce qui concerne ce nom de domaine. Il va tout de suite détecter le trafic de recherche organique c’est-à-dire le trafic qui vient des moteurs de recherche.

Il y a un onglet aussi qui parle du trafic de recherches payant si jamais le domaine en question fait de la publicité.

Les backlinks, donc le nombre de backlinks qui pointent vers ce site. En l’occurrence, là il y en a 3600.

Les annonces display. Ce sont les annonces qui figurent dans le site en question.

Effectivement, si tu as un blog qui parle de « Stop Motion », j’utilise AdSense, c.à.d. la régie publicitaire de Google pour diffuser des publicités au sein du site afin de le monétiser un petit peu.

Je zoom sur Display, l’affichage du site en question, et je peux avoir des informations supplémentaires provenant de ces données concernant les diffusions publicitaires.

Donc, si le concurrent que vous analysez diffuse des publicités, vous allez pouvoir avoir des informations supplémentaires. Et notamment sur le targetting, c.à.d. le ciblage des annonces.

En l’occurrence, je vois que pour image-par-image, il y a à peu près 50% d’hommes et 50% de femmes. Au niveau des âges, il y a une bonne moitié de l’audience qui va de 18 à 34 ans.

Il y a également le type d’annonces qui auront été diffusées auprès de ces audiences, les annonceurs, les catégories : Quelques informations supplémentaires qui pourraient vous être utiles pour en savoir plus sur vos concurrents.

On a les mots clefs par pays. On voit qu’en France, il y a plus de mots clefs qui sont positionnés que dans les autres. Ce qui est assez logique. Après, il y a Canada, Etats-unis, Espagne, Belgique.

La tendance du trafic par défaut, c’est qu’elle est sur permanent. Mais je peux me mettre sur les 6 derniers mois, sur la dernière année et sur les deux dernières années.

On ne voit pas le trafic sur les années précédentes malgré le fait que le blog existe depuis 2010 parce qu’au début de janvier 2018, ça va faire 2 ans bientôt, j’ai déménagé le site sur un nom de domaine différent.

Donc c’est à partir du moment que le site a été sur le nouveau nom de domaine que la mesure a été prise en compte par Semrush.

Ça a fluctué pas mal. Ce n’est pas un outil d’analyse de trafic absolument pointu. Mais cela donne un ordre d’idée du trafic organique.

Je pense que pour une analyse plus pointue, il faudrait plutôt se fier à votre outil d’analyse statistique que vous avez inclus à votre site internet et notamment je vous recommande Google Analytics qui est un outil gratuit permettant d’analyser les stats de votre site.

Enfin, si vous voulez analyser un concurrent, vous n’avez pas forcément accès à ses statistiques à lui. Du coup, cela va quand même vous donner un ordre d’idée de son trafic internet par rapport à cet outil là.

Donc, si je descends, il y a d’autres onglets encore. Sachant que chacun des onglets ou presque permet d’avoir un rapport plus détaillé.

A chaque fois, on peut cliquer sur « Lire le rapport détaillé ». Et c’est des éléments qu’on trouve aussi sous l’onglet « Analyse de domaine » où on peut avoir des rapports plus détaillés.

Nous arrivons sur la section qui nous présente les meilleurs mots clefs organiques. Cela peut être très utile aussi quand vous analysez un concurrent de voir quels sont ses meilleurs mots clefs, ceux qui lui apportent le plus gros trafic sur son site internet.

De sorte à ce que vous pouvez vous positionner sur les mêmes mots clefs pour essayer de grappier une partie de ce trafic.

En l’occurrence, je vois que pour mon blog, les deux meilleurs mots clefs sont « time lapse » et « timelaps ». Cela représente un volume de recherche. C.à.d. qu’il y a 12100 recherches par mois qui sont effectuées dans Google en tapant ce mot clef et que ça m’apporte 23.39% de mon trafic.

Là je n’ai que les 5 premiers. Mais si je clique sur « Lire le rapport détaillé », je vais en avoir beaucoup plus.

Ensuite, je vais avoir la répartition des positions organiques. Je vois qu’il y a 13 positions organiques de 1 à 3.

Cela veut dire que dans Google, j’ai 13 mots clefs qui sont positionnés en position 1,2 ou 3 des résultats de Google. Ce n’est pas énorme mais c’est déjà pas mal.

Ensuite, en position 4 à 10, j’ai 65 positions organiques. Et en position 11 à 20, j’en ai 76, etc.

Cela vous permet de savoir comment vous positionner globalement dans Google par rapport à vos mots clefs.

Après, il y a une étude des principaux concurrents organiques. Donc, vous n’avez rien à faire pour chercher vos concurrents, il vous le dit.

On a les 5 premiers, mais encore une fois c’est un petit échantillon, vous pouvez cliquer sur le rapport détaillé pour en savoir plus ou pour en avoir plus.

Mais, là, vous avez vos 5 principaux concurrents organiques qui se positionnent sur la même thématique et sur les mêmes mots clefs.

En l’occurrence, le plus gros concurrent pour moi serait lemondedustopmotion.fr.

A droite, j’ai une petite carte qui me les présente au niveau de recherches organiques : Le mien image-par-image.com étant en jaune.

Cette carte montre le positionnement de votre site ou du site de votre concurrent, si c’est le site de votre concurrent que vous analysez, par rapport à d’autres concurrents pour vous montrer comment il se situe.

Si je descends encore, je vais avoir une analyse des meilleurs backlinks qui pointent vers le site que vous analysez.

En l’occurrence vous avez le nom du site, l’URL où figure un lien qui pointe vers le site que vous analysez, le texte d’encrage et le lien de l’URL.

Donc, le texte d’ancrage veut dire les mots qui sont utilisés comme étant les mots du clic. Par exemple, si j’ai un lien où il y a marqué « Cliquez ici », « Cliquez ici » : c’est le texte d’encrage.

Cette personne n’a pas mis de mots spécifiques, elle a juste mis l’URL. Et sur l’URL, elle a mis le lien en URL qui pointe vers le site Internet.

Il se trouve que ce soit le même site qui propose différentes pages. Et sur ces différentes pages, il y a un lien qui pointe vers la même page de mon site image-par-image.com.

Pareil, on peut aller sur le rapport détaillé et voir plus d’analyses.

Mais l’idée c’est que si vous avez une bonne vision des personnes qui vous envoient déjà du monde, qui ont déjà fait un lien vers votre site internet, alors ce que vous pourrez faire, c’est que quand vous publiez de nouveaux articles qui pourraient potentiellement intéresser ces sites là, vous pouvez les contacter et leur dire :

« Je sais que vous avez fait un lien vers mon site, je vous en propose alors un autre, celui de mon nouvel article à partager sur votre blog.

Après, une autre approche est que vous analysiez le site de l’un de vos concurrents et vous perceviez grâce à Semrush quels backlinks mènent vers son site à lui.

A ce moment là, vous allez contacter les sites qui pointent vers son site en leur disant :

« Moi aussi j’ai des contenus intéressants pour vos internautes. Voici un article que j’ai écrit sur ce sujet là qui pourrait potentiellement intéresser vos lecteurs. Est-ce que vous pouvez le partager avec votre audience ? »

En d’autres termes, cela vous permet d’identifier de nouveaux sites à qui proposer des backlinks qui vont pointer vers votre site à vous pour le faire remonter dans les résultats de Google.

Dans les domaines référents, ceux qui pointent vers mon site internet, il y a un de mes plus gros concurrents qu’on a vu plus haut dans l’article lemondedustopmotion.fr.

Il est l’un de mes principaux concurrents organiques car il est effectivement mieux positionné que moi.

C’est donc une très bonne chose qu’il donne un lien pointant vers mon site. Il renvoie ainsi du monde vers mon site à moi.

S’il est mieux placé que moi dans Google, c’est que Google considère que c’est un site important et bénéfique pour les internautes qui s’intéressent au stop motion.

Il y a donc tout un tas d’analyses qui vous permettent en une vision assez synthétique d’avoir énormément d’informations sur votre nom de domaine ou sur celui de l’un de vos concurrents.

Évidemment, l’idée après c’est d’aller lire peut-être le rapport détaillé du sujet qui vous intéresse le plus. Par exemple, quels sont les meilleurs mots clefs organiques de ce site.

L’outil semrush va donc vous lister tous les mots clefs de votre nom de domaine ou du nom de domaine que vous analysez.

En numéro 1, on a le « timelaps » qui est celui qui m’apporte la plus grosse part de trafic et qui a un volume de recherches assez conséquent chaque mois et on a ces informations là pour tous les mots clefs.

On a aussi la page vers laquelle mène ce mot clef depuis les résultats de recherche.

Encore deux autres informations extrêmement importantes et utiles, c’est de voir les positions du mot clef en question et l’évolution des positions.

Vous avez la colonne « pos », qui veut dire « Position acquise par le domaine analysée dans les résultats de recherche organique pour le mot clef en question sur une période donnée ».

Si vous avez un doute, vous passez la souris, vous aurez une petite bulle qui vous explique de quoi il s’agit.

Si je regarde le mot clef « timelaps », je vois qu’il était en position 15 et qu’il est passé en position 14 des résultats de Google.

Ça fait une différence de +1. Il est monté d’un cran et c’est plutôt bien.

Cela vous donne des informations utiles pour tous les mots clefs qui font apparaitre une page de ce site dans Google.

On peut aussi cliquer sur des onglets pour voir plus d’informations sur les changements de position de recherche organique.

Tout à l’heure, on avait une vision plus générale. Mais ici, on a vraiment les changements de position : On a tous les mots clefs qui ont changé récemment qui sont positionnés par ordre de changement.

« Timelaps » gagne effectivement une place et « fantastic mr focks » gagne une place, etc.

Les concurrents : Je peux savoir comment ils sont classés par niveau de concurrence avec les plus dangereux en premier.

Cela était un résumé global des principales fonctionnalités importantes qu’on pouvait avoir sur l’analyse d’un domaine.

Maintenant, nous nous intéresserons à l’analyse de mots clefs : On va sur « vue d’ensemble ». L’idée est une sorte d’un petit moteur de recherche dans lequel vous tapez le mot clef sur lequel vous souhaitez vous positionner.

Par exemple, si je veux savoir quel est le trafic de recherche de « stop motion », qui est le mot clef principal de mon site image-par-image.com, je vais avoir une analyse globale de ce mot clef.

Cela me confirme que le volume de recherches est de 5400 par mois. C.à.d. 5400 fois par mois, ce mot est tapé dans Google, qu’il y a 432 millions de résultats quand on tape ce mot clef dans Google.

On peut connaître aussi la tendance et savoir si elle est croissante ou linéaire ou plutôt décroissante. En gros, ça vous montre une vue générale d’un mot clef spécifique.

Un autre outil que j’aime beaucoup dans semrush est le « Keyword Magic Tool », qui est la petite perle de semrush pour trouver des mots clefs intéressants sur lesquels vous positionner pour votre site internet.

Vous tapez votre mot clef générique « Stop motion », vous cliquez sur « Recherche ».

Il va passer ce mot clef à la moulinette et va tout de suite vous dresser une liste autour de ce mot clef principal qui vous place en toute première position.

Cette liste est classée par volume de recherches, C.à.d. le nombre de recherches mensuelles dans Google.

Donc, le mot clef « Stop Motion » est cherché 5400 fois par mois. On a même aussi un petit aperçu, c’est la tendance. Effectivement, c’est plutôt une tendance qui baisse mais pour chaque mot clef, ça va vous donner une tendance du mot clef en question. Et ça va aussi vous indiquer le volume de recherche dans la première colonne. Donc, la tendance. Et également la difficulté de positionnement sur le mot clef en question.

Donc, plus ça s’approche de 100, plus le mot clef est concurrentiel, plus il sera difficile d’apparaître dans les premiers résultats de recherche pour ce mot clef là.

Ceci dit justement l’idée est d’essayer d’explorer les choses et de trouver des mots clefs qui sont un peu plus spécifiques même s’il y a un peu moins de recherches mensuelles mais qui sont peut-être un peu moins concurrentiels ou sur lesquels vous pouvez vous positionner avec plus de pertinence qu’un mot clef qui sera trop générique.

Par exemple, si je devais faire moi sur mon blog un article sur une application pour faire du « stop motion », alors au lieu de me positionner sur « stop motion », je me positionne sur le mot clef « application stop motion » qui sera peut-être un petit peu moins difficile en termes de difficultés même s’il y a moins de recherches mensuelles.

C’est un exemple. Alors, il y a très peu de recherches mensuelles 210. Ce n’est quand même pas beaucoup par jour. Donc, ce n’est pas forcément le bon choix, mais c’est pour vous donner un ordre d’idée de comment ça peut se passer.

On est sur un onglet « requête large » : C’est quand les gens tapent un mot clef dans Google tout simplement.

« Expression exacte » : C’est quand ils tapent une suite de mots clefs entre guillemets et qui veulent exactement ces mots clefs là dans cet ordre là.

« Mots clefs exactes » c’est une expression mot clef exact(e) dans l’ordre indiqué.

« related » : C’est des mots clefs qui sont corrélés à votre requête principale « stop motion ».

Après, ce qui peut être intéressant aussi c’est d’aller dans l’onglet question. Vous cliquez sur l’onglet « Question » en restant sur le même mot clef tapé.

Cela va vous montrer des questions qui sont posées dans Google autour de ce mot clef.

Parfois, vous avez des petites aberrations en anglais dont on ne tenait pas compte. Mais parfois vous avez des expressions intéressantes, des questions intéressantes.

Par exemple, comment faire un stop motion dessin, là j’ai en espagnol, j’ai en anglais ou encore comment faire de la stop motion, comment faire un stop motion avec une movie, comment faire un stop motion lego.

Donc, tout ça ce sont des questions. C’est même plus que des mots clefs, c’est simplement des idées d’article que vous pourriez écrire sur le sujet en question autour de ce mot clef là par exemple.

C’est là que ça devient intéressant parce que justement si vous cherchez des idées de sujets pour votre blog pour ramener plus de monde depuis les moteurs de recherche sur votre blog qui parlent de la thématique du stop motion, vous pourrez par exemple écrire un article sur comment faire un stop motion en dessins.

Et vous n’aurez peut être pas énormément de monde qui viendra de là mais il y en aura régulièrement parce que vous avez exactement un article qui répond précisément à cette question qui est posée dans les moteurs de recherche.

Cela concerne les questions. Après, je peux aussi demander les questions qui commencent par comment.

Comment faire un stop motion dessin, comment faire un stop motion avec imovie, lego, etc.

J’ai toutes les questions qui sont posées dans Google par rapport à ce mot clef et qui commencent par comment.

J’ai aussi des questions qui commencent par faire.

C’est l’outil semrush qui m’indique là où il y a le plus d’opportunités.

Il commence par m’indiquer comment parce qu’il y a plus de questions qui sont posées avec comment.

Après il y a des questions qui sont posées avec faire, comment faire.

Avec quelle matière faire un stop motion, avec quelle caméra faire du stop motion, etc.

Et si je reviens sur l’onglet « tous », que je quitte l’onglet « question », il va me proposer une liste de mots, qui associés aux mots clefs principaux, ont un potentiel intéressant.

Par exemple, si je clique sur Lego, je vais avoir tous les mots clefs qui contiennent le mot lego et qui sont associés à stop motion.

Lego stop motion, lego dragon ball z stop motion, lego habbit stop motion, etc.

Cela représente autant d’idées d’articles, de sujets sur lesquels vous pouvez vous positionner autour du mot clef principal.

Vous voyez la puissance de cet outil ne serait-ce que pour détecter les bons mots clefs sur lesquels vous positionner.

Dans les filtres avancés, je peux dérouler ça et définir certains paramètres qui vont filtrer le résultat. Par exemple, si je veux un volume minimum de 300 recherches par mois, une difficulté maximum de 70 et j’applique les filtres.

Immédiatement, ça va passer le résultat à la moulinette et me dire qu’il n y en a pas.

Je vais peut-être aller un peu plus loin, je vais filtrer une difficulté à 75 parce que je suis quand même sur un domaine un petit peu concurrentiel.

Donc, il y en un seul, celui là effectivement a un volume de plus de 300. Donc, il est à 480.

Il a une difficulté inférieure à 75. Donc, c’est le seul mot clef en question.

Donc, là je suis effectivement sur un mot clef assez concurrentiel. Donc, c’est un peu compliqué de trouver des mots clefs intéressants.

Par contre, vous dans votre domaine, je ne sais pas si vous faites du coaching. Par exemple, on peut essayer “coaching” puis “rechercher”. Et je vais supprimer les filtres avancés.

Dans « filtres avancés », je pourrais mettre par exemple « Minimum de recherches par mois = 1000 » et « Difficulté maximum = 75 ».

Si j’applique les filtres, j’aurais déjà un petit peu plus. J’ai tous ces mots clefs part rapport à coaching : j’ai coach, coach sportif, soprano le coach, decathlon coach.

Tout cela représente des mots clefs qui correspondent aux critères que j’ai définis. Cela a au moins un volume de recharges de 1000 par mois et un maximum de difficulté de 75.

Ces mots clefs seraient potentiellement à utiliser pour votre site de coaching.

Si je supprime les filtres avancés et que je vais sur les questions, ça va me proposer toutes les questions autour du coaching :

  • Comment devenir coach sportif ?
  • Comment devenir un coach de vie ?
  • Combien coûte un coach sportif ?

Cela est trié par ordre décroissant de recherches mensuelles dans Google, avec la difficulté de positionnement, etc.

On a est sur l’onglet « Possibilités de mots clefs » dans l’onglet « Analyse des opportunités ». Cela permet de comparer plusieurs domaines et de connaitre les mots clefs qui sont communs ou qui sont complémentaires ou qui pourraient être les nouveaux mots clefs sur lesquels se positionner.

Vous remplissez donc le premier nom de domaine qui est le votre. Ensuite, vous allez indiquer ceux de vos concurrents.

Par exemple pour moi, j’ai inclus mes deux premiers concurrents. Puis, j’ai sélectionné l’intersection qui m’intéresse.

Je pourrais choisir « tous les mots clefs », ou « les mots clefs communs », etc.
Moi, je laisse « tous les mots clefs » et je valide.

Le résultat de cette multi recherche de mots clefs va se présenter sur ce tableau, qui va m’indiquer dans la première colonne mon domaine à moi. Dans la deuxième, troisième colonne, mes concurrents jusqu’à 5.

Et en explorant cette liste, on peut trouver des mots clefs qui pourraient être intéressants et qui sont utilisés par les concurrents qui ont peut être un volume de recherche intéressant aussi et sur lesquels on pourrait se positionner pour obtenir de l’audience supplémentaire.

Cela concernait donc la comparaison des mots clefs avec la concurrence. On a aussi la possibilité de backlinks : De la même façon, on va taper un nom de domaine, donc le votre image-par-image.com.

Je copie mes concurrents et je clique sur « Trouver des prospects ». Cela va récupérer les backlinks, c.à.d. les liens qui pointent vers mon site, mais aussi vers ceux des concurrents.

Je vais pouvoir comparer les 3 : Ma colonne, celle du mondedustopmotion, celle de l’autre concurrent.

Cela peut être intéressant notamment pour les forums. Ici, il y a forumactif.org. Il y a ce concurrent qui a 52 backlinks vers son site internet depuis le forum actif.org.

En cliquant sur le nombre de backlinks provenant du forumactif.org et menant vers le mondedustopmotion.fr, je peux analyser ces backlinks un peu plus dans le détail : depuis quelle page viennent ces backlinks, vers quelles pages ils mènent.

On est sur le nom de domaine forumactif.org, qui est un sous domaine de brickabrack.forumactif qui la plupart du temps pointe vers des pages de ce concurrent.

Cela te permet en tous cas d’en savoir plus sur ces backlinks qui mènent vers vos concurrents afin de voir s’il y a des opportunités pour vous à aller contacter ou mettre un message sur ces forums pour parler de votre site à vous.

Pour résumer, vous allez pouvoir dénicher des sites auxquels vous n’avez pas forcément pensé qui pourraient potentiellement pointer vers votre site à vous.

Et ainsi, faire remonter votre site dans les résultats de recherche parce que plus il y a un nombre de backlinks de qualité qui pointent vers votre site, plus ce sera des signaux favorables pour Google pour vous faire remonter dans les résultats de recherche.

Toutes ces informations sont obtenues grâce à Semrush : Vous pouvez analyser les concurrents, vous pouvez comparer votre domaine avec celui d’un concurrent et essayer de faire mieux et de grimper les échelles de Google de cette façon.

Essayez Semrush gratuitement pendant 7 jours

Outil 5 -- Topic Research

Regardez la démo complète dans la vidéo

Encore une perle de semrush, c’est le « topic researsh », c’est la recherche de sujets sur lesquels vous pouvez écrire dans votre blog pour attirer une plus forte audience sur votre site internet.

Ce que vous faites simplement, c’est que vous allez dans le moteur de recherche, vous tapez un sujet « Stop motion » et je vais taper un domaine d’un concurrent « lemondedustopmotion.fr » et je vais demander à obtenir des idées de contenus.

L’outil va donc passer tout ça à la moulinette : Le sujet principal, le nom de domaine du concurrent qui parle de ce sujet. Et il va vous dénicher des idées de sujets sur lesquels vous pouvez écrire des articles. Des sujets qui potentiellement, attireront une forte audience.

L’outil devient extrêmement utile et performant en vous révélant des sujets que vous n’avez pas encore forcément abordé sur votre blog ou site et qui vont potentiellement apporter une forte audience, parce qu’ils ont potentiellement une bonne popularité.

En l’occurrence, vous voyez que vous pouvez utiliser comme sujet « Tim Burton ». Ecrire un article sur lui est effectivement pertinent parce que Tim Burton a réalisé des films en animation en stop motion.

Après, il y a « animation en volume » qui est un peu la définition du stop motion.
Animation image-par-image c’est un peu la même chose.

« Comment créer un mouvement », « comment faire un dessin animé », « comment faire un film d’animation, des longs métrages », « la technique de stop motion », « la post production », , « le fond vert », comment utiliser un fond vert pour incruster un décor différent sur les tournages en stop motion.

C’est donc des sujets pertinents qui peuvent potentiellement apporter du monde parce que justement sur ces mots clefs, il y a eu un nombre de partages sur les réseaux sociaux assez considérable, ce qui représente un engagement assez fort.

Donc, vous avez presque l’assurance de plaire et d’avoir du monde si vous développez un article autour de ce sujet populaire.

Là, je suis sur l’onglet « explorer ». Mais, si je clique sur l’onglet « card », ça va m’organiser les sujets en cartes thématiques :

Une carte sur le dessin animé -- le volume de recherche de 300000 recherches par mois étant assez conséquent, la carte appareil photo, la carte Tim Burton, la carte fond vert, une animation, logiciel de montage, postproduction, personnage en pâte à modeler, etc.

Tous ces sujets sont pertinents par rapport à la thématique du stop motion, ça vous donne vraiment des sujets à aborder dans votre blog.

La petite flemme indique que c’est des sujets chauds brûlants et que vous pouvez effectivement surfer sur cette vague de tendance et écrire des articles qui vont devenir potentiellement populaires justement parce que c’est des tendances populaires.

Dans l’onglet « insights marketing », puis l’onglet « analyse du trafic », on peut aller plus loin dans l’analyse du trafic et notamment celui de vos concurrents.

Vous tapez simplement le nom de domaine à analyser et ça va vous donner une page de résultats avec le nombre de visites qu’il estime.

Ils arrivent à déterminer le nombre de visites mensuelles, le nombre de visiteurs uniques, le nombre de pages par visite, la durée moyenne d’une visite et aussi le taux de rebond.

Le taux de rebond s’il est élevé n’est pas un bon signe car cela veut dire que les gens cliquent sur le résultat dans Google, arrivent sur le site et quittent très vite.

Après, il y a tout un tas d’analyses comme répartition géographique, les pages principales, les sources de trafic, les domaines, etc.

Essayez Semrush gratuitement pendant 7 jours

Les tarifs de Semrush

Le premier forfait de cet outil incroyable est à 99.95$ par mois si vous payez mensuellement, ou bien il vous revient à 83.28$ par mois si vous payez à l’année, ce qui représente une réduction de 16%.

Pour ce premier tarif, vous aurez déjà de quoi faire avec 3000 rapports par jour et 10000 résultats par rapport, le suivi de 3 projets et de 500 mots clefs qui sont mis à jour quotidiennement.

C’est sûr qu’on n’a rien sans rien, si vous voulez obtenir toutes ces informations précieuses qui vous feront grimper rapidement dans Google et passer devant vos concurrents, ce budget sera un bon investissement pour y arriver.

En vous équipant de Semrush, vous aurez toutes les armes pour dépasser vos concurrents et vous imposer dans Google comme étant l’expert n°1 de votre marché.

Essayez Semrush gratuitement pendant 7 jours

Comments are closed.