fbpx
Comment créer une animation vidéo sans savoir animer

Comment créer une animation vidéo sans savoir animer

Créer une animation vidéo ? Mais pourquoi ? Parce qu’une image vaut 1000 mots. Et quand une image est animée, tout devient plus clair. Rien de tel pour expliquer un service ou comment fonctionne un produit. Voici comment créer une animation professionnelle sans savoir animer.

Aujourd’hui, je vais vous présenter un outil en ligne qui va vous permettre de créer une animation (ou plusieurs) sans avoir la moindre compétence d’animateur.

Cela rejoint mon article qui vous explique comment créer une vidéo sans filmer.

Ici, je vais vous expliquer comment pouvez créer une animation comme un dessin animé afin d’expliquer un service, un produit, ou démontrer pourquoi le client doit acheter ce que vous vendez.

“Mais”, vous allez me dire, “il faut être animateur professionnel !”

Non ! Et vous allez voir pourquoi.

Comment créer des animations vidéo sans savoir animer
Lire cette vidéo sur YouTube.

Obtenez une remise immédiate de 10%

Présentation d’Animatron

Cet outil est incroyable (pour ne pas dire magique) !
Il s’appelle ANIMATRON.

Découvrons ensemble le site : sur la page d’accueil on a une petite vidéo qui nous présente tout ce qu’on peut faire avec cet outil d’animation en ligne.

Sur le côté, ça vous explique que vous pouvez faire des vidéos explicatives. Vous pouvez faire aussi des animations « white board », des animations « tableau blanc » en quelque sorte.

Comme si une main écrivait sur un tableau blanc, vous pouvez faire des bannières HTML5, donc des bannières en vidéos.

Vous pouvez faire aussi des présentations impactantes.

Tout cela vous est présenté dans cet article. Mais, vous pouvez aussi cliquer sur chacun des liens et voir sur chacune des vidéos ce que ça donne, des vidéos explicatives faites par ANIMATRON pour vous montrer ce qu’on peut faire avec cet outil.

Ici, il y a effectivement des animations qui s’affichent, mais il y a aussi des textes et des animations qui peuvent être incrustés sur une vidéo ainsi que des photos, des personnages qui bougent, qui sautent, etc.

On peut vraiment faire tout ce qu’on veut et ça peut vraiment donner un impact assez fort.

Pour les animations « tableau blanc », c’est une main qui va écrire le texte qui s’affiche à l’écran avec une animation en arrière plan, un petit crayon qui marche, tout ça avec un décor en arrière plan.

Vous pouvez aussi faire ce qu’ils appellent des “présentations impactantes”. On a un mélange de photos, de textes, de photos animées, de vidéos pour mettre en avant certaines choses.

Ainsi, selon vos besoins, vous allez pouvoir trouver, avec cet outil, différentes possibilités.

Alors, comment ça se passe concrètement quand on veut créer une animation avec ANIMATRON ?

Créer une animation avec Animatron

On commence par créer un compte via le bouton « Start creating », qui veut dire « commencez à créer ».

Tout de suite, vous pouvez commencer à faire votre mise en page sur cet écran blanc dans lequel vous allez dérouler votre animation.

A noter que vous avez deux modes de présentation ou de composition :

  • Un mode expert
  • Un mode light

Le mode light, c’est celui sur lequel on se trouve pas défaut, le mode simplifié en quelque sorte pour les personnes qui ne sont pas très à l’aise avec les logiciels de montage un peu compliqués. Tout est super simplifié.

Après, vous pouvez à tout moment visionner la même composition d’animation en mode expert qui n’est pas tellement plus compliqué.

1 -- Animer avec le mode light

Commençons avec le mode light :
Concrètement sur la gauche, vous avez la bibliothèque d’un certain nombre de dessins animés.

Par défaut, on est sur l’onglet « Animated sets », ça veut dire tout ce qui est dessin animé.

Et on a d’autres onglets : vidéos, images, background (les fonds, les décors), textes, audio.

A noter que comme tous les outils en ligne, il y a une version gratuite qui est un peu limitative et vous avez des options premium, des options pré payantes qui vous permettent d’aller plus loin et d’utiliser plus de fonctionnalités.

On va déjà voir ce qu’on peut faire avec la version gratuite.

Vous pouvez double cliquer sur chaque vignette et vous allez ouvrir une mini bibliothèque thématique qui va vous permettre de choisir un élément animé à glisser tout simplement.

Cela marche par glisser-déposer, vous glissez sur la scène à l’endroit où se trouve le curseur, en l’occurrence c’était en début d’animation.

Il y a mon petit bonhomme qui est mon petit emoji qui s’est affiché. Je peux avec les coins agrandir ou réduire l’objet. Je peux le déplacer et le mettre où je veux.

Quand je clique dessus, on a un petit menu contextuel qui peut être utile quand on va voir plus d’éléments puisque si par exemple je mets un autre élément par-dessus et que je veux que celui-ci soit en arrière plan, je vais cliquer ici sur « backward ».

Cela va passer l’objet derrière l’autre objet. Et si je mets « forward », ça va le remettre devant. Cela est quelque chose qui pourra être utile plus tard.

Egalement, quand on a un personnage animé, on peut aussi cliquer sur « Flip Horizontally » pour le faire basculer en mode miroir horizontalement.

Je peux le pivoter horizontalement, comme je peux aussi faire pivoter verticalement selon les besoins.

Ensuite, quand je clique sur « Play », je vois les animations s’afficher sur mon écran. Là, j’ai juste mis des petits emoji qui sourient. Mais, je peux évidemment faire beaucoup d’autres choses.

Il y en a toute une série comme cette icône qui symbolise 2 minutes de temps, etc.

Des fois, c’est des animations un peu plus complexes, des fois c’est des animations très simples.

Je vous présente aussi la barre d’animation, Ici, on a un déroulement de temps car des fois on a 10 secondes d’animation. Mais ces 10 secondes peuvent être plus courtes ou plus longues.

On peut effectivement jouer sur la durée.

Je place mon objet bleu ici dans la piste d’animation. Si je prends la barre verticale qui est sur la gauche, je vais pouvoir l’étirer sur la gauche et lui dire quand cette animation doit se déclencher.

Si je veux qu’elle commence à la seconde 2, je glisse la barre jusqu’à la seconde 2.

En sachant qu’avant cette barre bleue, on a un petit symbole ici avec un petit pointillé et un petit rond, qui signifie « Effect ».

C’est un effet d’animation. Si je double clique dessus, je vais ouvrir l’onglet qui correspond à tous les effets qui sont assez nombreux.

Là, je peux faire un effet Popin, Grow (pour agrandir), Zoom IN, Apply (pour apparence), etc.

Je peux aussi le faire bouger de gauche à droite, de droite à gauche, du bas en haut, etc.

Je peux aussi demander à la main de venir déplacer l’objet d’une certaine façon.

Ensuite, on a aussi l’effet « Draw », qui signifie dessiner. Donc, ça c’est la main robotique qui dessine l’objet. Je peux avoir aussi une main un peu cartoon, un peu dessin animé ou sinon une vraie main humaine qui dessine l’objet en question.

Ce qui peut-être utile si on fait une animation « paper board ». C’est-à-dire, une main qui écrit un texte en temps réel et qui s’affiche devant vous sur l’écran. On verra un peu plus bas dans l’article comment faire.

Grâce à cette fonction d’effet, je peux jouer sur la durée et faire en sorte que l’effet soit plus long ou plus court. Si je veux que cette animation commence à la seconde 4. Je peux aussi décider que dès la seconde 0, l’effet va commencer à se jouer.

Donc, si je déplace le curseur à la seconde zéro et que je clique sur Lecture. Cela va lentement dessiner l’objet en question.

Je peux aussi décider qu’il n y ait pas d’effet du tout. Dans ce cas là, je le réduis à néant. Ainsi, l’objet apparaîtra directement sans effet.

Je vais un petit peu explorer les différentes possibilités :

Soit on se balade en regardant les titres des tableaux et en allant chercher une thématique qui nous parait pertinente par rapport au propos qu’on veut étayer.

Soit on peut utiliser le petit moteur de recherche. Si par exemple, je cherche un homme, comme c’est en anglais, je vais taper « Man » et je valide.

Créer une animation

Cela va me trouver tous les hommes animés, de styles différents, qui sont disponibles pour être présentés dans une animation.

A vous de choisir celui qui conviendra le mieux par rapport à ce que vous voulez faire et de ce qu’il est entrain de faire dans l’animation.

Il y a pas mal de choix sur les personnages et sur ce qu’ils font. Il y a largement de quoi faire pour présenter tout ce que vous avez à expliquer par rapport à votre produit, votre service ou autre.

Je vais revenir sur les petits tableaux dans lesquels on trouve des décors compatibles avec les personnages présentés juste à côté.

Et en l’occurrence, celui-ci, je le fais glisser et il apparaît automatiquement derrière les personnages.

Pareil, si je joue l’animation du décor, on a les petits nuages derrière qui flottent derrière les immeubles.

Donc, déjà en 3 secondes, j’ai un décor, j’ai deux personnages. Et évidemment, ce qui leur manque peut-être c’est du texte : Il faut qu’ils puissent parler et dire quelque chose.

Je vais donc sur l’onglet « Texte », je double clique quelque part sur la scène et je vais écrire mon texte.

J’ai différentes possibilités de personnalisation du texte : Je peux changer la couleur du texte, la taille en changeant le nombre de pixels ou en tirant les coins en question.

Je peux aussi changer la typo. Je peux décider qu’il soit avec ou sans contour, avec ou sans ombre.

Je vais mettre le texte dès l’apparition du personnage et je vais le faire durer jusqu’à 2 secondes.

Comme animation, je vais choisir la main qui dessine. On a vraiment l’impression que cette main écrit le texte « Bonjour ».

Donc, si je reviens au début de l’animation, j’ai le personnage qui apparaît, j’ai le texte qui apparaît, j’ai le chien qui apparaît.

En quelques secondes, je peux rapidement créer un décor, présenter des personnages et leur faire dire des choses :

Je peux raconter une histoire, expliquer un processus, un produit, un service. Je peux faire ce que je veux sans avoir le moindre talent en dessin et en animation.

Dans les décors, il y a aussi les cartes d’anniversaire avec des styles extrêmement différents.

Plus haut, je vous parlais du mode édition expert, ou mode édition light.

Maintenant, que j’ai composé mon image, je peux vous montrer sur le mode expert comment ça se passe.

2 -- Animer avec le mode expert

Dans le mode expert, l’affichage de la piste d’animation est un petit peu différent car nous voyons à quoi correspond chaque piste :

On a le background, c’est la ville qui est au fond. On a le petit bonhomme. On a le chien. Et on a le calque du texte « Bonjour ». Si je double clique, je peux le renommer.

Chacune des pistes a une durée.

On voit en bleu la durée de chaque piste, quand elle commence, quand elle se termine. On voit les pistes qui se chevauchent.

Le principe est que toutes les pistes peuvent se superposer, comme ça, je peux ajouter autant d’éléments que je veux.

Ça va faire des couches les unes au dessus des autres. Et c’est comme ça que je vais pouvoir -si je préfère le mode expert -- composer mon animation.

Si je veux par exemple rallonger ou réduire la phrase « Bonjour », je vais étirer ou rétrécir la zone bleue.

La piste du chien, pareil, je peux le déplacer où je veux, il a aussi un petit effet.

Le mode expert est assez similaire au mode light. Mais parfois, c’est un peu fastidieux dans le mode light de retrouver l’élément quand il y a des éléments qui sont superposés.

Prenons notre exemple : Si le chien commence et s’affiche exactement au même moment que le reste, quand je passe la souris sur cette symbolique, elle m’indique qu’il y a 3 éléments.

Dans ce cas là, je peux sélectionner l’élément qui m’intéresse pour travailler dessus.

Si vous pensez que cela n’est pas pratique, vous allez simplement dans le mode expert, vous aurez alors des pistes distinctes et accessibles très facilement.

Après, vous pouvez repasser en mode light pour continuer votre composition ou votre animation si vous le souhaitez.

Allons sur le petit air symbolisant mon prénom, précisément dans « My Project ». Il s’agit de l’endroit où vont être stockées toutes mes vidéos, toutes les animations que j’aurais réalisées.

Je peux les retrouver à tout moment comme je peux créer un nouveau projet.

Alors, admettons que j’aille chercher encore une fois un homme « Man », je vais prendre par exemple celui qui est entrain de marcher et de réfléchir.

Je vais aussi prendre un texte que je vais mettre en haut. Je double clique sur la zone de travail pour mettre « Je suis en train de réfléchir où acheter des maillots de bain ?».

Une fois que j’ai fini mes modifications, je clique en dehors du texte pour le désélectionner.

Le texte c’est pareil, je peux le rétrécir, le pivoter comme toutes les formes.

D’ailleurs, pour pivoter une forme, vous devez la sélectionner, il y aura une petite boule jaune qui permet d’incliner le texte ou le personnage.

Cela est valable pour n’importe quelle forme que je vais intégrer dans ma composition.

Maintenant, je peux aussi directement dans animatron, enregistrer ma voix, faire une voix off, un commentaire.

Dans ce cas là, je vais par exemple lire la phrase que j’ai écrite à l’écran, je vais me mettre au début et je vais aller sur le petit micro.

Il faut que vous ayez branché au préalable un micro dans votre ordinateur afin qu’Animatron puisse le détecter. On peut cocher l’option si on souhaite que la scène se joue pendant que vous enregistrez, ce qui peut être utile si on veut que la voix soit bien synchronisée avec l’animation.

Puis, je vais lire le texte au moment où il apparaît, je clique sur le petit bouton rouge pour démarrer l’enregistrement et je dis :
“Je suis entrain de réfléchir où acheter des maillots de bain”.
Puis, j’appuie sur le petit carré pour arrêter l’enregistrement.

Après m’être remis en début d’animation, au moment où le texte apparaît, je clique sur « Add », ça va mouliner pendant quelques instants puis ajouter le son que j’ai enregistré directement sur l’animation pour qu’on puisse entendre ma voix au moment où l’animation se joue.

Après sur la droite, vous avez une petite vignette qui symbolise l’animation en question.

Cette animation dure par défaut 10 secondes. Mais, vous pouvez la réduire à 3 secondes, exactement au moment où je finis ma phrase.

Je clique sur le petit « + » pour ajouter une nouvelle scène, l’icône d’après pour dupliquer la scène, l’icône à droite pour supprimer la scène, etc.

Je clique sur le « + » pour ajouter ma 2 ème scène et je reviens sur les petites vignettes où on peut trouver tous les décors.

Par exemple, je vais mettre le monsieur qui attend. Je dis que cela ne dure que 3 secondes. Puis, je reviens sur ma première scène. Ici, je ne peux visionner qu’une scène après l’autre.

Je peux sélectionner et visionner la deuxième scène. Par contre, quand je vais demander le rendu de mon animation, ça va enchaîner toutes les scènes les unes après les autres.

C’est comme ça que ça se passe, vous faites le petit montage, la petite animation de la première scène et de toutes les autres scènes que vous souhaitez ajouter.

Ensuite, vous faites un rendu global et tout va s’enchaîner directement.

Comment pourrait-on prévisualiser mes animations quand j’ai deux scènes ici qui s’enchaînent ?

Je vais sur ma vignette et je clique sur « Go to project page ».

Par défaut, cela va nous emmener sur l’animation et ça va enchaîner les deux scènes que j’ai composées.

On voit le petit logo « Made Using Animatron » parce que je suis en version gratuite.

Quand vous avez un outil en version gratuite, il y a des petites limitations. En l’occurrence ici, il y a le logo d’animatron qui s’affiche à la fin.

Maintenant, je peux effectivement prévisualiser mon projet. Je vois que mes deux scènes s’enchaînent de façon impeccable.

Après, je fais « éditer » pour revenir sur mon projet. Mais je peux aussi rendre le projet public, le dupliquer, lui changer la taille, l’inclure dans mon blog (« embed ») ou le partager sur des réseaux sociaux ou carrément le supprimer via la petite corbeille.

A tout moment, je peux aller sur mon prénom et cliquer sur « My project ». J’arrive sur la page où j’ai toutes les animations que j’ai créées.

Pour chacune d’entre elles, je peux l’éditer, la jouer. Ce qui va m’ouvrir une petite fenêtre par-dessus mon écran pour prévisualiser le résultat de ma composition.

Et encore, je retrouve ici tous les petits onglets qui me permettent de partager, etc.

Si vous voulez télécharger la vidéo, vous allez sur la vidéo en question et vous l’éditez. Puis, vous cliquez sur « Download ».

Dans « Download », vous avez différentes options, vous choisissez « vidéos ». Et dans les options de la vidéo, vous allez choisir la définition.

Par défaut, c’est 16:9. Vous cliquez sur « Continue ». Et ça vous informe que comme vous êtes en mode gratuit, vous allez avoir quelques restrictions.

Dans ce cas de figure, il va y avoir un logo d’animatron en début et à la fin de votre vidéo.

Si je suis Ok. Je clique sur « Render ». Cela prend quelques secondes parce que le projet n’est pas très long.

Je clique sur « Download », pour le télécharger.

Créer une animation avec des textes

Pour finir, je vais vous montrer quelques possibilités d’effets d’animation sur les textes avec Animatron.

J’ai écrit une phrase assez longue à l’écran. Et je vais vous montrer les différentes façons qu’on peut choisir pour l’afficher.

Je sélectionne mon texte et avant son affichage qui a lieu sur une seconde et demie du début de l’animation, j’ai un effet possible :

Nous avons des effets classiques montrés plus haut dans l’article comme la main qui apporte le texte d’un côté de l’écran ou depuis le haut de la page. Mais, ça peut être aussi la main qui va écrire le texte au fur et à mesure.

Donc, si la phrase est un peu longue, il vaut mieux rallonger l’effet. Je vais faire démarrer le texte à la seconde 4. Et je vais étirer l’effet pour qu’il commence dès le début et comme ça on a un effet qui dure 4 secondes.

C’est plus sympa et ça permet de lire à peu près en temps réel en fonction de l’écriture de la main.

Après, je vais revenir sur les effets, ici on a un onglet texte qui n’apparaît que lorsque vous avez un texte à l’écran qui est sélectionné.

Je vais sur l’onglet « Texte » et je peux tester les différents effets, les différents affichages possibles relatifs au texte.

Au début, c’est plutôt des affichages classiques. Puis, il y a des choses plus originales, plus fun. A vous de voir ce qui peut correspondre le mieux à vos animations.

Limitations du forfait gratuit

Par contre, les limitations dans les animations sont un peu enquiquinantes surtout quand vos animations ont une allure professionnelles comme le fait d’avoir le logo Animatron à la fin de la vidéo et de ne pas avoir une grande marge de manœuvre.

On peut citer une autre limitation du mode gratuit, celle de ne pas pouvoir utiliser un certain nombre de vidéos et d’images proposés par Animatron.

Si je reviens sur mon projet, je ne peux intégrer des vidéos que quand je suis en mode premium. Si je suis en mode gratuit et que je glisse une vidéo, ça va me dire tout de suite qu’il faut faire un upgrade.

Malheureusement c’est pareil pour les images, je ne peux pas aller glisser déposer sans être passé en forfait premium.

Par contre, il ya des milliers de photos libres de droit que vous pouvez utiliser pour tous vos besoins et mélanger du coup des vidéos, des images, des textes, des animations, des personnages, tout ce que vous voulez pour pouvoir créer des vidéos complètes qui servent à expliquer quelque chose ou à présenter vos produits ou vos services.

Vous avez aussi des backgrounds qu’on peut mettre sans problème en arrière plan parce que cela fait partie du forfait gratuit. Et les textes aussi, il n y a pas de problème.

C’est juste les vidéos, les images et la musique aussi parce que vous avez également une bibliothèque de musiques extrêmement complète. Mais il faut passer à un forfait payant pour pouvoir les écouter et les utiliser dans vos vidéos.

Tarifs proposés par Animatron

Les tarifs Animatron sont vraiment raisonnables compte tenu de ce que vous pouvez faire comme animations.

15$ par mois permet un accès à la plupart des fonctionnalités. Vous avez 10 gigas de stockage de vidéos.

Vous avez 100000 vidéos libres de droit, 200000 fichiers audio libres de droit que vous pouvez utiliser dans vos compositions.

Obtenez une remise immédiate de 10%

Vous avez 250000 photos libres de droit à utiliser aussi. Des objets préanimés. C’est les 2200 disponibles dans tous les forfaits. Mais il n y a pas tout ce qui est vidéo, audio et photos.

Vous pouvez exporter dans tous les formats.

Pour résumer, à partir d’un forfait de 15$/mois, vous avez quasiment tout en sachant que si vous cliquez sur le lien ci-dessous vous avez une réduction de 10% immédiate.

Obtenez une remise immédiate de 10%

Avec Animatron, l’animation vous est accessible et les possibilités sont illimitées. Vous pouvez expliquer un processus, un produit, un service en vidéos, raconter une histoire et même réaliser des cartes de vœux professionnelles pour le nouvel an.

Comme souvent, la version gratuite est limitée, mais par rapport à un impact commercial et aux ventes que vous pouvez réaliser avec des vidéos animées, l’investissement d’une quinzaine de dollars par mois en vaut peut être la chandelle.

N’hésitez pas à partager l’article s’il vous a plu !

Comments are closed.