Comment prendre une décision difficile

Prendre une décision importante peut devenir un véritable dilemme. On pèse le pour et le contre, et quand c’est une décision majeure pouvant changer votre vie, la pression est forte, vous en perdez votre sommeil, vous ne pensez plus qu’à ça, vous avez l’impression que choisir est impossible. Pourtant il existe une méthode toute simple qui vous permet de prendre n'importe quelle décision (et la bonne !) facilement.

Choisir, c'est renoncer

Développer un business implique obligatoirement de faire des choix. Et choisir, c’est renoncer… Si vous choisissez A, vous renoncez à B.  

Et quand les deux options semblent équilibrées, dans le positif comme dans le négatif, c’est l’enfer et il y a de quoi se taper la tête contre les murs. (Mais bon, ne le faites pas parce que ça ne vous avancera pas vraiment !)

 

Comment la plupart des gens prennent une décision

Alors, pour vous aider à choisir, vous pouvez en parler autour de vous, récolter les opinions, savoir ce que votre entourage en pense.

 

Vous pouvez aussi employer l’approche traditionnelle qui consiste à prendre un papier et un crayon, à faire deux colonnes et à dresser le bilan de tous les arguments.

 

Mais cette approche présente quand même un problème. Pour vous aider à comprendre, je vais prendre un exemple concret :

 

Admettons que vous ayez besoin d’un site web professionnel et que vous hésitiez entre payer un freelance pour le créer ou acheter une formation  qui vous permettra d’apprendre à le créer vous-même, comme par exemple ma formation “Créez votre site web en 4H”.

 

Pour peser le pour et le contre, vous pouvez faire un tableau avec 2 colonnes : une colonne PRESTATAIRE et une colonne FORMATION :

Ensuite, dans chaque colonne vous inscrivez les arguments positifs en vert, et négatifs en rouge.

 

Si vous confiez la création de votre site à un prestataire, vous gagnez du temps. Même s’il faut prendre en compte le temps du brief initial et des échanges, vous déléguez la création du site, donc vous y passez à priori peu de temps, donc cet argument est en vert.

 

Deuxième argument positif, le résultat qui devrait être professionnel (si vous choisissez bien votre prestataire, ça va sans dire !)

 

Maintenant, les aspects négatifs : le prix. Je mets 1000€ à titre indicatif parce que ça dépend du nombre de pages que contiendra votre site, des fonctionnalités que vous souhaitez et aussi du prestataire (parce que de l’un à l’autre les prix peuvent varier), donc 1000€, je les mets en rouge parce que ça représente tout de même un budget.

 

Et enfin, en rouge aussi la dépendance que vous aurez vis-à-vis de votre prestataire puisque, ne sachant pas gérer votre site vous-même, vous devrez passer par lui à chaque fois que vous aurez besoin d’une modif (laquelle d’ailleurs vous sera facturée). Nous avons donc 2 arguments POUR et 2 arguments CONTRE.

Passons maintenant à la deuxième colonne  : suivre une formation en vidéos qui vous apprend à créer votre site vous-même.

 

Même si la formation que je vous propose vous apprend à créer votre site en seulement 4H, j’essaye d’être objectif et de me mettre à votre place. Je penserais, à priori, que le temps d’apprentissage + le temps de création nécessiteraient plusieurs jours, peut-être une semaine, donc je mets en rouge l’argument du temps passé.

 

On passe au résultat. Votre site aura-t-il l’allure d’un site professionnel si vous le faites vous-même en suivant la formation ? Là encore je me mets à votre place, si vous le permettez. Si vous êtes novice en création de site web, vous vous dites sans doute qu’en créant le site vous-même, le résultat sera incertain et pas très pro. Admettons, je mets en rouge.

 

On passe au prix. Si je prends l’exemple de ma formation, elle coûte moins de 100€. Par rapport au budget que vous accorderiez au prestataire, cette somme est bien inférieure donc je mets le prix en vert.

 

Enfin, pour la question de la dépendance, comme vous apprenez à créer et gérer votre site vous-même, vous serez totalement autonome, donc je mets cet argument en vert.

Alors c’est quoi le bilan ? On a 2 arguments POUR de chaque côté et 2 arguments CONTRE de chaque côté. La balance ne penche pas plus d’un côté que de l’autre. Et là, on est dans la mouise, n’est-ce pas ?

 

Parce que cette approche traditionnelle qui consiste à comptabiliser les POUR et les CONTRE ne nous aide pas à prendre la décision. Tout simplement parce qu’elle ne prend pas en compte la VALEUR des arguments. Leur poids, si vous préférez.

 

Donc si vous comptabilisez les arguments dans chaque liste en leur donnant une valeur égale, vous risquez de ne pas prendre la bonne décision.

La matrice de décision

C’est pour cette raison que je vais maintenant vous indiquer une méthode bien plus efficace qui vous aidera à prendre n’importe quelle décision professionnelle, et même personnelle d’ailleurs.

 

Je l’ai apprise d’un entrepreneur américain qui s’appelle MJ DeMarco et vous allez voir qu’elle est non seulement efficace, mais très facile et rapide à mettre en oeuvre.

 

On va reprendre le même exemple de création de site web, mais en appliquant la matrice de décision de MJ DeMarco.

 

Dans la première colonne, on va noter tous les arguments. Et juste à côté, on va leur attribuer un coefficient de 1 à 10 qui déterminera leur valeur. Ensuite une colonne pour la première option, dans mon exemple le PRESTATAIRE, dans laquelle on va attribuer une notre sur 10 pour chaque argument et puis, en colonne suivante,le résultat. Je vais y revenir dans un instant. Ensuite la colonne de la 2ème option, ici la FORMATION, et, même chose, une colonne résultat.

Alors comment ça fonctionne ?

 

Je commence par lister tous les arguments que j’avais dans mon premier tableau : le temps passé, le résultat de la création du site, le prix et la dépendance.

 

Ensuite, j’attribue un coefficient sur 10 à chaque argument selon son degré d’importance dans ma décision. Voici comment j’ai défini mes coefficients :

Maintenant dans les colonnes PRESTATAIRE et FORMATION, je vais mettre une note sur 10.

 

C’est-à-dire, pour le temps passé je mets 9/10 pour le prestataire, parce que j’y passerai peu de temps. Le résultat sera à priori professionnel, je mets 10, la meilleure note. Le prix, par contre est élevé, je mets seulement 1/10. Et le niveau de dépendance sera si élevé que je mets 1 aussi.

 

Maintenant, je fais pareil pour la FORMATION. 3/10 pour le temps passé, partant du principe que j’ai peur d’y passer pas mal de temps. 3/10 pour le résultat final aussi, parce qu’étant débutant j’ai peur que le résultat ne soit pas très pro. Le prix par contre, je mets 9 parce que l’investissement est modeste. Et la dépendance envers un tiers sera inexistante, donc je mets 10/10.

 

Voici ce que cela donne :

Il ne reste plus que 2 choses à faire : tout d’abord multiplier chaque note par son coefficient et ensuite faire le total des points pour chaque colonne.

 

Voici le résultat :

 

152 points pour la colonne PRESTATAIRE et 222 points pour la colonne formation.

Dans cet exemple, c’est donc la formation qui l’emporte et je m’orienterais donc naturellement vers cette décision.

 

Bien entendu, même si j’ai été le plus objectif possible dans ce comparatif, vous n’auriez pas forcément mis ces coefficients-là ni ces notes-là. Mais c’est justement de ça qu’il s’agit : de comment VOUS, avec votre jugement personnel, votre point de vue, vos suppositions, votre ressenti, vous pouvez utiliser cette méthode pour prendre n’importe quelle décision qui vous concerne, aussi difficile soit-elle.

Téléchargez la matrice de décision

Je vous ai préparé un fichier Excel avec cette matrice et les calculs automatisés. Une fois celle-ci téléchargée, elle vous servira pour prendre n’importe quelle décision :

Téléchargez la matrice de décision

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *